Newsletter EPAMA, n°6, Spécial AMICE

n°6, spécial AMICE - septembre 2008
Version imprimable (format pdf 167 Ko)

 

logo AMICE

Le projet AMICE
Adaptation of the Meuse to the Impacts
of Climate Evolutions

L’EPAMA élabore actuellement un projet européen sur le thème de l’adaptation aux impacts des changements climatiques en matière de gestion des inondations et des étiages : le projet AMICE.

Ce projet d'envergure s'inscrit dans le cadre du programme européen Interreg IVB et a pour ambition de regrouper des partenaires des différents pays traversés par le Fleuve Meuse autour d'objectifs communs d'amélioration des connaissances et d'établissement d'une stratégie concertée pour la gestion de la ressource en eau. Le projet doit durer 4 années (de 2009 à 2012).

Les éléments clés du projet :

Le programme européen
interreg IVB

Ce programme participe au financement d’actions innovantes, transnationales et concourant à une meilleure gestion des ressources naturelles et des risques, à l’amélioration des moyens de communication et au renforcement des communautés en Europe du Nord-Ouest.

www.nweurope.eu

Les objectifs d'AMICE

- Etudier les impacts des inondations et étiages futurs sur l’économie, la société et l’environnement du bassin,

- Mettre en place des solutions concrètes au niveau local

- Etablir une stratégie d’adaptation concertée en matière de gestion de la ressource en eau.

Les partenaires

AMICE regroupe aujourd’hui 17 partenaires du bassin versant international de la Meuse : belges francophones et néerlandophones, allemands, hollandais et français.


voir la carte des partenaires

Depuis février 2008, l’EPAMA a recruté un chef de projet spécifique pour la conduite de cette démarche. Le financement de ce poste dans la phase d’élaboration du projet est assuré par les Régions Champagne-Ardenne et Lorraine (40 % chacune) et par la DIREN de bassin (20 %).

L’EPAMA a rencontré les gestionnaires de bassin, les universitaires, les associations et les services de l’Etat du district hydrographique international de la Meuse, susceptibles de participer à l’aventure.

La Commission Internationale de la Meuse, qui fédère les Services de l’Eau de tous les pays du bassin versant, a facilité les contacts et l’identification des partenaires du projet. De nombreuses entrevues ont été nécessaires pour élaborer le contenu du projet et son budget qui s’élève désormais à près de 10 M€.

carte BV international
Le bassin international de la Meuse : Le fleuve draine un bassin de 36000 km² partagé entre la France, la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas et l'Allemagne. (source : CIM)

La Meuse aux Pays-Bas

réunion AMICE
Réunion AMICE du 23 mai 2008 à Liège

Côté français, l’EPAMA sera accompagné par l’équipe de cartographie de l’Université de Metz et par le CETMEF pour réaliser les différentes étapes du projet. Le soutien financier des DIREN et des Régions Lorraine et Champagne-Ardenne, de l’Agence de l’Eau et des Conseils Généraux sont sollicités pour mener à bien ces travaux.

Dans le cadre du projet AMICE, l’EPAMA souhaite notamment poursuivre le développement du logiciel de gestion de crise inondation OSIRIS qui sera testé dans les communes wallones, en particulier sur les bassins transfrontaliers comme la Semoy. Un exercice de gestion de crise sera organisé sur la base d’un scénario de crue extrême, élaboré avec les partenaires wallons et hollandais, pour pouvoir bénéficier d’un retour d’expérience comparable sur les communes pilotes de Wallonie et des Pays-Bas.

Les 17 partenaires sont actuellement en train de finaliser le dossier de candidature pour un dépôt auprès du programme Interreg IV B avant le 3 octobre 2008. Les résultats de la sélection des projets sont attendus pour la fin de l’année.

Carte des partenaires AMICE

Agrandir/Afficher le plan
Pour plus d’informations :
Maïté FOURNIER – EPAMA - Tel : 06.83.79.62.23 - maite.fournier[at]epama.fr
 
Lettre d'information de l'Etablissement Public d'Aménagement de la Meuse et de ses Affluents
numéro 6 - septembre 2008 - diffusée le 11/09/08 - site internet : www.epama.fr
Pour ne plus recevoir la lettre de l'epama, cliquez ici.