EPAMA

 

Avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional
Avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional






Vous souhaitez réagir à cet article ?

23/06/2017
L’EPAMA-EPTB Meuse au service des cours d’eau transfrontaliers !

L’Etablissement Public Territorial du Bassin de la Meuse et le Contrat de rivière Semois-Chiers sont partenaires dans le cadre du micro-projet INTERREG France-Wallonie-Vlaanderen « TRANSF’EAU : réseau transfrontalier pour l’eau ».

Le 4 mai dernier 5 micro-projets ont été sélectionnés (sur 26 propositions) par les partenaires du programme, dont « TANSF’EAU ».

« Ces micro-projets auront pour vocation de susciter des coopérations transfrontalières de proximité dans les thématiques de l’environnement soit l’axe 3 du programme. Ces micro-projets répondront à une variété de sujets proches des citoyens tels que la nature, le patrimoine, etc. et visent à faire collaborer des opérateurs de France, de Wallonie et de Flandre. »(source : http://www.interreg-fwvl.eu/fr/les-micro-projets-interreg-france-wallonie-vlaanderen)

« TRANSF'EAU » a pour objectif d'augmenter la cohérence des interventions sur les cours d'eau transfrontaliers par le développement d'un outil de communication spécifique. Cet outil, destiné aux acteurs franco-wallons de la préservation des écosystèmes aquatiques, permet l'organisation de rencontres régulières et facilite le partage d'informations pour lancer une nouvelle dynamique de coopération transfrontalière. Dans ce cadre le projet organise un cycle de formation pour améliorer les connaissances des acteurs sur les missions et priorités des structures intervenant en France et en Wallonie. « TRANSF'EAU » aborde précisément les thématiques pour lesquelles la plus-value d'une collaboration transfrontalière dans le cadre des mesures de gestion des cours d'eau est particulièrement pertinente : entretien des berges et de la ripisylve, lutte contre les espèces invasives, mesures contre les différentes sources de pollution, restauration de la continuité écologique des cours d'eau.

Le projetcommence en octobre 2017 et dure 18 mois. Il est financé par le programme INTERREG France-Wallonie-Vlaanderen à hauteur de 100% pour un montant total de 29 800€.

Pour plus d’information sur le programme Interreg FWV :
http://www.interreg-fwvl.eu/