EPAMA
 
 

Le Plan Meuse  (Programme d'Actions de Prévention des Inondations 2003 - 2006)

 
 
Préambule

Les inondations constituent le risque naturel le plus important en Lorraine et en Champagne- Ardenne, pénalisant parfois lourdement les activités humaines et industrielles.

Sans prétendre éliminer le risque, des actions de réduction de la vulnérabilité sont à engager en s’attachant à mobiliser l’ensemble des acteurs concernés : Etat, collectivités, acteurs économiques, etc.

Sur le bassin versant de la Meuse, l’EPAMA, établissement public territorial de bassin, a été constitué par arrêté du Préfet des Ardennes en date du 2 juillet 1996, à la suite des crues de 1993 et 1995.

L’EPAMA vise à fédérer les collectivités territoriales concernées afin de définir et mettre en œuvre des actions concertées de prévention des inondations sur l’ensemble de ce bassin versant.


Crue de 1995 à Charleville-Mézières

L’Etat et les régions ont décidé, dans le cadre du Contrat de Plan Etat - Régions 2000 – 2006, d’apporter leur soutien aux collectivités locales par le financement de l’EPAMA pour des études et travaux.

Quelques données synthétiques :

 
Durée :

 
2003-2006
  Périmètre :   Le bassin français du fleuve Meuse et ses affluents.
  Objectif :   Réduire de façon durable les dommages aux personnes et aux biens consécutifs aux inondations en mettant en œuvre une approche intégrée des inondations.
  Montant :   Coût total du programme d’actions : 27 003 000 € TTC

 

 


Par circulaire du 1 er octobre 2002, le gouvernement a lancé, sous forme d’appel à projet, un plan de prévention des inondations. Il s’inscrit dans le contexte de la nouvelle loi sur les risques naturels et technologiques du 30 juillet 2003. Il favorise la mise en œuvre de programmes de prévention et de lutte contre les inondations.


Warcq, 1995

Il présente l’originalité de traiter les bassins versants de manière globale par des actions multiples (développement de la conscience du risque et de l’information du public, prévention des crues à l’amont des bassins, réduction de la vulnérabilité, etc.) et de coordonner l’intervention de différents maîtres d’ouvrage potentiels.

 


L’EPAMA a décidé, par délibération de son Comité Syndical du 14 novembre 2002, de répondre, en coordination avec les services de l’Etat - DIREN de bassin - , à cet appel à projet.

Son projet a été retenu comme projet pilote par le Ministère de l’Ecologie et du développement durable.


Létanne, 1995

Ce projet constitue une première étape sur les années 2003 à 2006 d’un programme d’action publique à long terme sur le bassin de la Meuse visant un objectif de réduction progressive et durable des dommages aux personnes et aux biens pouvant découler des inondations susceptibles de se développer sur ce bassin.