Etude Meuse Médiane


  Objectifs de l'étude      
     

Élaboration d’un diagnostic hydraulique et écologique global du secteur d’étude

Le diagnostic global de la Meuse entre Brixey-aux-Chanoines et Troyon sera l’étape préalable aux études de réaménagement des seuils, d’aménagements de protections localisées et d’une zone de ralentissement dynamique des crues. Elle aura pour objectif de dresser un état des lieux et un bilan sur les thématiques suivantes : les écoulements et les risques d’inondation, les seuils, le milieu naturel et les activités anthropiques.
Elle permettra en outre d’apprécier l’opportunité de réaliser une Zone de Ralentissement Dynamique des Crues (ZRDC) sur le secteur Void-Vacon.

 

 

 


       

 

Étude de faisabilité de la zone de ralentissement dynamique des crues de VOID-VACON et des mesures compensatoires

Les aménagements de protections localisées auront comme objectif de réduire durablement les dommages aux personnes et aux biens liés aux inondations dans les zones à forts enjeux et sujettes aux inondations. Ils seront étudiés par le prestataire au stade de faisabilité dans ces secteurs hormis sur la commune de Saint-Mihiel pour laquelle de telles solutions sont déjà à l’étude.
La stratégie globale de réduction des crues de la Meuse mise au point par l’EPAMA avec l’aide du BCEOM en 1999 prévoit la mise en place de zones de ralentissement dynamique de crue (ZRDC). Celles-ci ont à la fois pour objectif de réduire les lignes d’eau et de compenser les impacts négatifs d’aménagements de protections localisées proposés dans les secteurs à forts enjeux. Le secteur de Void-Vacon figure parmi les huit sites potentiels identifiés pour l’aménagement d’une ZRDC. L’EPAMA a choisi de mettre en place un système d’endiguement en travers du lit majeur. Toutefois un autre dispositif de ralentissement dynamique des crues conforme au guide méthodologique du Ministère de l’écologie et du développement durable pourra être étudié par le prestataire si les contraintes remettent en cause le système initialement prévu.
Il s’agira pour le prestataire d’étudier la faisabilité de la ZRDC, c’est-à-dire de préciser sa localisation, ses dimensions optimales, son fonctionnement et d’identifier les mesures de réduction des impacts ou compensatoires. Il convient de souligner que les habitations situées à l’intérieur du périmètre de la ZRDC ne devront subir aucun impact négatif lié à l’aménagement de cet ouvrage. Aussi des mesures de protection localisée seront-elles étudiées : elles auront pour objectif de protéger les zones rendues vulnérables par l’aménagement de la ZRDC.

   
       

 

Étude des aménagements de seuils

Il existe une trentaine de seuils le long de la Meuse et de ses affluents, entre la limite départementale Meuse Vosges et la commune de Troyon. Quelques-uns de ces ouvrages appartiennent à Voies navigables de France, les autres sont privés. Ils n’ont très souvent plus leurs usages d’origine.
A partir du diagnostic le prestataire étudiera des solutions d’aménagement de ces ouvrages : réhabilitation, reconstruction ou suppression. L’objectif principal sera de trouver, pour chaque seuil, le compromis acceptable entre la réduction des impacts écologiques de ces ouvrages et la non dégradation de certains usages ou du fonctionnement hydraulique du fleuve : alimentation en eau potable, érosion, inondations et maintien des fonctionnalités des zones humides existantes. Le retour à un fonctionnement plus naturel du cours d’eau et de ses annexes hydrauliques sera recherché autant que possible. Le scénario retenu pour chaque seuil permettra d’aboutir à un programme d’actions hiérarchisées.

   
       

 

Élaboration du schéma d’aménagement hydraulique et environnemental et un programme pluri-annuel.

Le prestataire élaborera le schéma d’aménagement hydraulique et environnemental de la Meuse et de ses affluents sur le secteur de l’étude ainsi qu’un programme d’actions pluri-annuel, sur la base des propositions qui auront été validées par le comité de suivi.