EPAMA
 
 

La ZRDC de Mouzon

 
   
Les impacts sur l'agriculture
   
Etat initial  
Les zones concernées par la ZRDC sont principalement des zones de prairies. Les terres labourées sont le plus souvent hors des zones inondables.

Voir une synthèse de l'etat initial


Occupation du sol

 
Impacts de la ZRDC  

L’activité agricole est la principale richesse économique qui restera exposée aux inconvénients du projet.

Cependant la très large prédominance des herbages dans la zone d’influence du projet modère les impacts. De plus les effets des sur inondations sont réduits grâce à la quasi-transparence de l’ouvrage pour les crues courantes.

Voir une synthèse des impacts de la ZRDC

   
Principes des mesures de compensation


télécharger l'étude agri-foncière
(pdf 4.7 Mo)

Les processus d’indemnisation individuelle des exploitants et propriétaires fonciers agricoles concernés par l’emprise de la ZRDC (et l’emprise physique de la digue) ne sont pas considérés ici comme des mesures de réduction ou de compensation des impacts environnementaux. Faisant partie intégrante du projet et de son évaluation financière, elles sont présentées dans le cadre du dossier d’enquête d’utilité publique.

L’adoption d’un ouvrage de décharge obturable s’avérera la première mesure bénéfique à tous les occupants de la ZRDC. Il ne s’agit pas à proprement parler d’une mesure compensatoire, mais plutôt d’une mesure décisive de réduction des impacts liés aux sur-inondations.

D’autres volets du projet intéressent l’agriculture de façon plus locale.