EPAMA
 
 

Osiris inondation

 

 
 
Positionnement dans la chaîne d'information officielle


Sur les cours d’eau pour lesquels l’Etat s’est engagé à mettre en place une annonce de crue, l’alerte officielle est basée sur des hauteurs observées ou prévues à des échelles réglementaires (points de mesures). Le déroulement du processus d’alerte est le suivant :

 
 

 

 

Le service de prévision
des crues, service de l’Etat (généralement Direction Départementale de
l’Equipement ou Direction
Régionale de l’Environnement), surveille l’état hydrologique
des cours d’eau, élabore éventuellement des
prévisions et propose
au Préfet de déclencher
l’alerte si la situation le justifie ;

 

 

Le Préfet alerte les Maires, généralement par fax.

Les communes sont
réparties suivant leur
vulnérabilité par groupe,
chaque groupe étant
rattaché à une échelle
et à une cote d’alerte ;

 

 

Il appartient au Maire
d’informer la population
et de prendre des
mesures adaptées
au niveau communal.

L’interprétation de l’information
officielle (niveau d’eau
prévu à une échelle)
et sa traduction en terme
de zone inondée au niveau local, d’actions à entreprendre
et d’enjeux touchés
est alors nécessaire.


       

 

 

OSIRIS-Inondation vise précisément à valoriser la prévision officielle en vue d’aider les maires à préparer et gérer des événements inondation et des plans d’intervention locaux. Cette valorisation est rendue possible par l’identification, l’organisation et l’intégration dans un système cohérent des connaissances et les données locales qui vont permettre d’extrapoler la prévision officielle en termes d’impacts et de décisions sur le terrain (cf. fig. ci-contre, cliquer pour agrandir).

 
       
 

 
 


L’intégration du dispositif OSIRIS-Inondation
dans la chaîne d’information officielle